Univers -> Editions
2017

Le Grand Sommeil !

10 âges se sont écoulés depuis le réveil du Grand Dragon.
10 âges à donner vie à une multitude de créatures et à façonner les mondes, par sa magie.
10 âges de querelles et de luttes de pouvoirs entre ses enfants.
10 âges pour que sa magie s'accorde entre les Brasiards, les Venguins, les Brumeux et les Spectraux.
10 âges pour que la paix règne à Merravilla.

Depuis la grande célébration, une nouvelle ère de prospérité a vu le jour et le Grand Dragon est entré peu à peu dans un long sommeil. Les quatre courants sont à nouveau devenus maîtres de leur destin.
Partout dans les mondes, les chefs des clans guident les Brasiards, les Venguins, les Brumeux et les Spectraux en interprétant les visions des Oracles, puisées dans les rêves du Grand Dragon.

Plusieurs siècles se sont écoulés, à présent le sommeil du Grand Dragon est si profond que ses rêves ne font plus échos aux Oracles. Sans l’inspiration du Grand Dragon, les clans risquent de briser l’harmonie et de s’affronter.
A l’aube du 11ème âge, les Oracles se sont réunis en conclave à Merravilla et ont ouvert le Grand Manuscrit pour trouver le moyen de réveiller le Grand Dragon. Malheureusement, ils ont découverts avec stupeur la disparition des pages refermant les sceaux magiques des anciens ennemis du Grand Dragon. Qui a osé profaner la relique ? Qui peut être assez fou pour vouloir ressusciter les ombres du passé ?

Face à la menace et pour maintenir l’harmonie, le conclave a demandé aux quatre courants de retrouver et de réveiller le Grand Dragon, de reprendre les pages manquantes au voleur, de contenir les clans belliqueux et d’établir un ordre à Merravilla.
Afin d’éviter le réveil des veilles querelles, d’écarter tout soupçons et de savoir qui serait digne d’établir l’ordre, le conclave a décidé de mettre à l’épreuve les Brasiards, les Venguins, les Brumeux et les Spectraux.
Chaque héros est appelé à se mesurer aux épreuves du conclave au nom de son clan. Le clan le plus victorieux pourra guider les mondes à la croisée de Méravilla pendant ce 11ème âge jusqu’au retour de l’équilibre.

Brasiards, Venguins, Brumeux, Spectraux répondez à l’appel et venez à la conquête de Merravilla !

2016

Déjà 10 ans, 2016

La paix règne sur Merravilla.
Pour la première fois depuis longtemps l'harmonie unie Les Enfants du Grand Dragon.
Pour fêter cet équilibre des courants, le Grand Dragon réuni tous les peuples pour une grande commémoration et ni la présence du Dragon des Vents, ni celle du Sorcier de la Pluie n'ont réussi à ternir la fête.

2015

Les prémisses, 2015

Pendant que les enfants du Dragon méditent, le Dragon des Cauchemars reprend doucement des forces, et commence à corrompre le monde. De plus en plus de ses fidèles se rassemblent, qu'ils soient là de leur plein gré, ou que leur volonté ai été corrompue par ce Dragon.
Ses partisans donnent naissance à un nouveau Courant, obscur, dans l'ombre, dont le but n'est autre que la destruction. Ils se font appeler les Spectraux. Forts des pouvoirs que leur confère leur terrible Maître, ils menacent peu à peu le monde.

 

2014

Cinquième édition, 2014

Après avoir pris leur envol et porté la magie sur le monde, les Enfants du Grand Dragon décidèrent d'accorder des pouvoirs liés à leur élément à ceux qui leur montreraient une certaine dévotion. Ils commencèrent rapidement à compter de nombreux fidèles, tous Courants confondus. Les Enfants du Grand Dragon, enivrés par leur puissance, commencèrent à vouloir rassembler plus de fidèles que les autres, et se livrèrent à de petites luttes de pouvoir par fidèles interposés.

Pendant ce temps, les hautes instances des trois courants eurent vent de l'existence d'un autre œuf qui n'avait pas éclos, caché au fond d'une profonde caverne. Ils envoyèrent un petit groupe d'aventuriers de chacun des courants pour aller chercher cet œuf. Malheureusement, lorsque le groupe mit enfin la main sur l'œuf du dragon, chacun se mit à le convoiter, et le groupe entra dans une chasse à l'œuf. Ce fut l'officier Venguin qui réussit à sortir de la caverne avec l'œuf, mais malheureusement pour lui, cet Œuf était celui du Dragon des Cauchemars, terrible fléau enfermé dans cet œuf des millénaires plus tôt. Après son éclosion, le Dragon des Cauchemars commença à regagner sa puissance petit à petit, et ouvrit des dimensions où vivaient des créatures monstrueuses et cruelles, ajoutant à la confusion de la lutte entre les Dragons.

Ces derniers comprirent qu'ils déséquilibraient la balance des forces, et choisirent de s'isoler, pour observer le monde et mieux le comprendre avant de revenir, comme leur Père l'avait souvent fait.

2012

Quatrième édition, 2012

Avec la disparition du Grand Dragon, c'est la magie toute entière qui s'évapora progressivement. Les mages n'arrivèrent plus à lancer de sorts, et les enchantements disparurent... Seuls les artefacts, les pierres magiques, et quelques créatures magiques par nature, gardèrent de leur essence un peu de magie. Brasiards et Venguins commencèrent alors à se battre pour s'approprier et conserver les bribes de magie restantes. C'est dans cette ambiance délétère qu'apparurent les Brumeux : accompagnées d'une brume épaisse et d'un vacarme tonitruant, chacune de leurs apparitions lors des escarmouches entre Brasiards et Venguins, démontra la puissance de leur technologie-vapeur sur les autres courants désormais privés de magie. Cette technologie-vapeur leur permettait de pallier à la disparition de la magie sans perdre de leur puissance offensive. Les Brumeux neutralisaient aisément leurs adversaires, leur interdisant de se battre sous peine de représailles. Ils gagnèrent ainsi une image de croque-mitaine nappé de brume, et chaque brouillard semblait cacher des groupes de Brumeux...

De nombreux héros convergèrent à Merravilla, cité parmi les rares où l'on pouvait encore, disait la légende, trouver de nombreux artefacts et pierres magiques. Brasiards et Venguins, animés par leur convoitise irraisonnée, se préparaient à s'affronter pour posséder les trésors de Merravilla. C'est alors que des Brumeux franchirent bruyamment les portes de la ville et demandèrent au Bourgmestre de faire une annonce renversante. La nouvelle changea la perception de beaucoup sur les Brumeux car ces derniers révélèrent qu'ils avaient récupéré la tête tranchée du Grand Dragon et l'avaient maintenue en vie grâce à leur technologie-vapeur et à divers procédés alchimiques.
Depuis, ils avaient oeuvré pour respecter la volonté du Grand Dragon : empêcher Brasiards et Venguins de se battre, même si ce fut de manière radicale. Les brumeux passèrent aux yeux de beaucoup du statut de croque-mitaines à celui de sauveurs du Grand Dragon.

Les héros présents apprirent au cours de leurs quêtes et enquêtes que les pierres magiques que beaucoup recherchaient étaient en réalité des œufs de Dragons... Un rituel pour faire éclore les œufs, et rendre toute sa puissance au Grand Dragon, faisant revenir la magie du même coup fut également découvert, et Brasiards et Venguins s'allièrent et commencèrent à le lancer...
C'était sans compter les radicaux de chaque camp qui décidèrent que la magie ne revenait de droit qu'à eux seuls. Une bataille s'ensuivit pour savoir à qui appartiendrait la magie. Le combat fit rage, et les Brumeux l'interrompirent une fois encore en fanfare mais avec une toute autre idée en tête. En effet, si le rituel échouait, la magie ne reviendrait pas, et la technologie-vapeur permettrait aux Brumeux de dominer les autres courants. Venguins et brasiards s'allièrent alors contre un nouvel ennemi commun, et une bataille plus que chaotique s'ensuivit. Tout espoir de paix semblait impossible...

C'est alors que le Grand Dragon, ramené à la vie par quelques héros ne souhaitant pas une guerre ouverte, prit la parole. Il dit à tous les belligérants de cesser ce vain combat car magie et technologie ne sont pas ennemies, pas plus que les courants entre eux. Tous étaient ses enfants, et pouvaient vivre en harmonie.
Pour montrer qu'il reconnaissait les Brumeux en tant que troisième courant, Il leur fit don d'un oeuf, L'œuf mécanique ! Le rituel fut alors accompli par les trois courants réunis, et les œufs de Dragons éclorent. Libérés, les Enfants du Grand Dragon purent déverser leur énergie, faisant ainsi renaître le Grand Dragon à sa puissance d'antan, et inondant à nouveau de Magie tous les mondes de la Fantasy. Les courants Brasiard, Venguin et Brumeux fêtèrent ensemble le retour du Grand Dragon.

2010

Troisième édition, 2010

Depuis son combat contre l'Outrespectre, le Grand Dragon se fit à nouveau rare...
Suite à des attaques inexpliquées de créatures non-humaines, une coalition de défenseurs se forma : l'ordre des Traqueurs. Ces derniers prônaient la vengeance contre les créatures qui avaient attaqué. Les créatures non-humaines commencèrent à être traquées et tuées, même celles ne demandant qu'à vivre tranquillement dans leur coin.

Des hordes rassemblant Brasiards et Venguins redoublèrent d'ardeur de concert dans cette chasse macabre, alors que de nombreux autres héros de chaque courant prirent le parti de faire cesser cette ignominie. Alors qu'un combat acharné avait lieu entre les traqueurs et les créatures, ils tentèrent de réconcilier les « monstres » et leurs chasseurs. Même s'ils parvinrent à faire cesser certaines batailles, de nombreux Traqueurs menaçaient encore, réunis autour de la Maîtresse de l'ordre des Traqueurs. Celle-ci, voyant le cours de la bataille jouer contre elle, invoqua son Maître, et c'est avec horreur que tous purent contempler l'Outrespectre, revenu de son bannissement. Ayant échoué à vaincre par le doute, il avait choisi une autre voie, tout aussi sournoise.

Le Grand Dragon arriva alors pour affronter son ennemi une fois de plus. Au terme d'un combat terrible, il réussit à blesser mortellement l'Outrespectre, et plutôt que le bannir, il l'absorba en son sein, pour l'enfermer pour toujours. Affaibli par son combat et par l'absorption de l'Outrespectre, il ne put réagir quand les derniers Traqueurs chargèrent les armées affaiblies. Il tenta, tant bien que mal, de leur venir en aide, mais découvrit trop tard qu'il était lui-même la véritable cible des Traqueurs rebelles. Avant que qui que ce soit ait le temps de réagir, la maîtresse de l'Ordre des Traqueurs, surgissant de nulle part, trancha la tête du Grand Dragon. A peine eut-elle le temps de savourer sa victoire qu'elle fut terrassée par les héros de toute les armées. Le déferlement d'énergie obligea les belligérants à fuir, et quand ils revinrent sur les lieux, le corps du Grand Dragon avait disparu.

Brasiards et Venguins ne purent que pleurer la mort de leur protecteur...

2008

Seconde édition, 2008

Depuis son apparition pour arrêter la Grande Charge des Courants, le Grand Dragon n'est pas réapparu. Un ennemi de la Fantasy, l'Outrespectre, une entité inconnue, en profita pour tenter de détruire le monde de la Fantasy, ses enchantements et ses créatures, et à implanter le doute dans l'esprit des gens. « Tout ceci n'a jamais existé... ce n'est que le fruit de votre imagination et de vos angoisses... ce n'est rien d'autre qu'un mauvais rêve » asséna-t-il sans relâche à qui voulait l'entendre, déséquilibrant ainsi l'univers de la Fantasy. L'Outrespectre et ses sbires parvenaient même à corrompre certains héros qui véhiculaient alors le doute autour d'eux.

Néanmoins, de vaillants aventuriers mirent tout en œuvre dans l'espoir du retour du Grand Dragon pour les aider à vaincre l'Outrespectre. Une série d'épreuves débuta alors car seul un oracle de très haut rang pourrait entrer en contact avec le Grand Dragon durant son sommeil mais il n'en existait plus aujourd'hui, tous avaient disparu depuis longtemps. Il leur faudrait donc rappeler l'esprit d'un héros du passé, le satyre Styx. Ils parcoururent alors le monde et menèrent nombre de combats afin de rassembler des artefacts lui ayant appartenu ; ainsi ils purent invoquer le satyre. Celui-ci les conduisit à la retraite du Grand Dragon pour le réveiller.
Les efforts des héros furent couronnés de succès, le Grand Dragon revint. Très irrité par les actes de l'Outrespectre, le Grand Dragon l'affronta et le bannit, rendant ainsi leurs esprits au héros corrompus et mettant un terme à la disparition de la Fantasy. L'Outrespectre vaincu et l'ordre des choses rétabli, le Grand Dragon repartit en plongeant dans les flots.

2006

Première édition, 2006

Plusieurs millénaires avant les événements du premier rassemblement, le Grand Dragon régnait sur le monde. Il le protégeait, le guidait, créant de nouvelles créatures à chacun de ses pas. Puis il partit, laissant sa création aux mains de ses habitants.

Au cours des siècles qui suivirent, apparurent deux courants : le courant brasiard, rassemblant ceux dont la sagesse et la réflexion étaient la qualité première, et le courant venguin, réunissant ceux qui étaient guidés par leurs passions et leur instinct. Certains considéraient ces courants comme une philosophie de vie, d'autres comme une religion, et d'autres encore comme une entité politique. Même si beaucoup préférèrent rester neutre, les courants grandirent en force, et devinrent une composante essentielle du monde.

Un jour, un jeune explorateur téméraire, tomba dans une profonde grotte et y découvrit le Grand Dragon, endormi depuis les temps anciens. Il le réveilla par maladresse, et le dragon revint à la surface, créant une extase parmi les Brasiards et les Venguins qui cohabitaient en relative harmonie dans la grande cité de la région : Merravilla.
Le retour du Grand Dragon, Dieu légendaire, donna l'envie à chaque courant de lui montrer qu'ils étaient les plus à même de le vénérer, qu'ils étaient les plus valeureux de ses enfants. Ils lui firent moult offrandes, rivalisant de magnificence et attisant les rivalités qui couvaient. Fatalement, ce qui devait arriver arriva, la tension monta et, après quelques accrochages, certains se défièrent, verbalement ou en combat pour gagner l'estime du Grand Dragon.
Ces affrontements finirent par déraper après la mort accidentelle d'un guerrier, et une bataille commença bientôt entre Brasiards et Venguins. Au moment où les deux armées allaient se percuter, le Grand Dragon intervint et se posa dans la plaine. De sa voix puissante et pleine de chaleur, il désamorça la situation, leur disant combien leurs querelles étaient vaines, qu'il n'était pas de clan meilleur que l'autre, car tous ceux qui les composent sont les enfants de la Fantasy.

La réconciliation des deux courants, et le départ du Grand Dragon dans les flammes marquèrent la fin de cette édition.